Conseils alimentaires en cas de cure minceur ou detox

Suite à mon article sur le drainage, voici un petit complément afin de retrouver un équilibre sain, se sentir mieux, moins ballonné et de détoxifier le corps en cette période d’après fêtes !

Conseils en cas d’objectifs detox, minceur et anti-cellulite :

Si vous avez cet objectif, je vous rappelle que votre état d’esprit est très important avant de commencer une cure.
Il n’y a pas de solution miracle, il est évident que vous devrez certainement opter pour une hygiène de vie plus saine en changeant certaines habitudes alimentaire et en pratiquant une activité physique plus régulière.
Il n’est pas nécessaire de parler de régime, de se priver ou de se forcer car cela aura un effet négatif et rendra votre objectif plus difficile à atteindre. Vous devez définir un objectif réalisable, le vouloir vraiment, ressentir que cela vous fait du bien et surtout accorder du temps à votre corps pour s’adapter.

Au niveau alimentaire :

Avant tout changement alimentaire il est conseillé de faire ce qu’on appelle une descente alimentaire afin de « remettre les pendules à zéro » :

  • La micro-diète : effectuez un jeûne pendant 24h. Commencez le soir et ne mangez pas avant le lendemain soir. Vous pouvez boire de l’eau à votre guise bien évidemment.
  • La mono-diète : consommer 1 seul aliment pendant 24h à 48h (Riz semi-complet ou pommes cuites sont les plus recommandés)
  • Nettoyage du colon : 20g de sel de nigari dans 1,5l d’eau, à boire en une matinée pour un effet rapide, ou 1 verre tous les matins pendant 7 jours (aide aux coup de fatigues et à prévenir les maladies). Attention ! Prévoir de rester tranquille à la maison lorsque vous faites un nettoyage du colon.

Les aliments à favoriser ou à éviter :

Ceci n’est pas un régime simplement un rééquilibrage alimentaire. « Rien n’est mauvais à partir du moment où rien n’est dans l’excès ». Le but n’est pas de vous priver, simplement de retrouver des habitudes alimentaires plus saines.

  • Rappelez vous que si vous ne faites pas beaucoup de sport votre corps n’aura pas besoin de beaucoup de protéines pour fonctionner, adaptez donc votre consommation de protéine selon l’intensité de vos activités physiques.
  • Préférez les produits laitiers végétal aux produits laitiers animal (lait d’amandes, de soja, de noisettes etc). Chaque animal produit du lait pour son propre petit, un veau faisant entre 180 et 300 kg, ça semble logique que le lait de vache n’est pas du tout adapter à la morphologie humaine. L’apport en calcium peut se faire par des amandes par exemples.
  • Diminuez votre consommation de viande rouge qui est difficilement assimilable par l’organisme. Préférez les poissons et viandes blanches.
  • Évitez la consommation de sucres industriels et raffinés qui ont une valeur plus calorique que nutritionnelle. Le sucre de canne blanc, le sucre blond et la cassonade sont des sucres qui ont été raffinés par un procédé industriel et qui ont ainsi perdu leurs vitamines et minéraux. Au niveau nutritionnel, mieux vaut donc opter pour des sucres complets généralement en vente dans les magasins bio.
  • Le blé est un aliment qui fait gonfler le corps, difficile à digérer et qui favorise les ballonnements, évitez/diminuez donc votre consommation de blé et de ses dérivés (pâtes etc)
  • Mangez lentement, en plus petite quantité mais plus souvent et évitez de sauter de repas. Cela évite à votre organisme de stocker les graisses.
  • Mangez plutôt chaud que froid, votre corps assimile mieux les aliments tièdes. Il aura moins de travail à faire pour digérez et se fatiguera moins (si vous mangez froid accompagnez cela d’une boisson chaude)
  • Préférez boire tiède et entre les repas que pendant les repas.
  • Dans notre culture nous avons une alimentation qui est très acide ce qui favorise les inflammations, essayez d’incorporer des aliments alcalin à votre alimentation (algues, Oléagineux, herbes aromatiques non cuites).

Si vous en ressentez le besoin, n’hésitez pas à faire un bilan avec un nutritionniste et avec votre médecin.

DRAINAGE LYMPHATIQUE

La méthode Vodder c’est quoi ?

La pratique du Dr Emil Vodder remonte à 1932, il cherche à développer une technique manuelle basée sur des massages pour influencer le milieu liquide du corps à des fins thérapeutiques et esthétiques.
Vodder part d’une constatation simple : 70% pour cent de l’organisme humain sont composés de liquide.
L’eau, base de la vie, assure l’interaction et l’échange moléculaire et cellulaire du corps.
Le système lymphatique à pour rôle d’évacuer le surplus du liquide tissulaire et véhicule l’eau, les protéines, les molécules de graisses, les cellules libres et les déchets en direction des ganglions lymphatiques. La lymphe, une fois purifiée, se déverse dans le système veineux.

L’intérêt du drainage lymphatique manuel selon la méthode Vodder est donc de favoriser le nettoyage, la désintoxication et la décongestion du tissu conjonctif et des ganglions lymphatiques.

Le drainage lymphatique, c’est quoi ?

Ce soin est un massage lent et doux destiné à relancer la circulation de la lymphe. Cela consiste à effectuer des pressions circulaires lentes et régulières sur la peau avec les doigts et la paume des mains sur l’ensemble du corps, en suivant le sens de la circulation lymphatique et en variant la pression.

Le système lymphatique est à sens unique, la lymphe se forme un peu partout dans le corps et se déverse dans la zone proche du cœur où elle s’incorpore au système veineux. Il n’y a pas de système retour comme pour le système veineux. De ce fait, pour être efficace et durable le drainage doit respecté un ordre précis en commençant par dégorger la fin du système lymphatique (au niveau des clavicules) et petit à petit on redescend le système (pour faire simple on commence toujours par le haut du corps et on descend petit à petit).
Si le système lymphatique est engorgé et que l’on commence par le bas cela ne sera pas efficace car la lymphe restera bloquée au niveau des ganglions engorgés.

Quels sont les bienfaits ?

  • Anti-inflammatoire.
  • Soulage les œdèmes, les inflammations, l’eczéma et l’acné.
  • Agit sur le système nerveux : apaisement, relaxation et réduction de l’anxiété.
  • Décontraction musculaire : aide à évacuer l’acide lactique des muscles, très employé chez les sportifs pour préparer les muscles à l’effort et permettre une meilleure récupération.
  • Agit sur le système immunitaire : renforce les défenses de l’organisme.
  • Relance le transit intestinal et tonifie l’intestin : traitement efficace contre la constipation.
  • Traite les problèmes de circulation sanguine et lymphatique : insuffisance veineuse, diminue les risques d’infection.
  • Améliore la qualité de la peau : aide à éliminer la cellulite, les œdèmes cutanés et sous-cutanés.
  • Au niveau du visage, il prévient les rides et aide à lutter contre l’acné, la couperose et le visage bouffi. Il permet également une meilleure pénétration des produits de soin.

Combien de séances et à quelle fréquence ?

De façon générale, il est recommandé de commencer par 2 séances par semaine afin de bien détoxifier et relancer le système lymphatique. On espace ensuite les séances selon l’objectif de chacun. Pour les personnes ayant des déficiences lymphatique, les jambes lourdes etc il est recommandé de faire un entretien régulier (1 à 4 fois par mois selon votre ressenti personnel).

Le drainage est aussi recommandé en complément de soin minceur & anti-cellulite pour des résultats plus efficaces et durables. Il faudra alors alterner séance de drainage et séance de palper-rouler ou de massage aux bambous sur les zones à traiter. Dans ce cas, je conseil de commencer par quelques séances de drainage afin de booster le système lymphatique. Puis on alterne avec des séances minceur pour casser les macro-molécules de graisse que l’organisme n’arrive pas à éliminer. Ainsi devenue micro-molécules, la lymphe va pouvoir les évacuer grâce au drainage. Chaque personne étant différente et ayant des objectifs différents, le programme est à définir en début de cure selon chacun.

PRENDRE RENDEZ-VOUS