Réflexes détox avant & après l’hiver

Fatigue, teint terne, cernes, perte de tonus sont souvent les effets de l’hiver.

C’est le moment de détoxifier et booster sa peau avec un soin peau neuve & coup d’éclat.

1. Soins du visage conseillés :

2. Cosmétiques Mansard conseillés :

3. Conseils alimentaires

Notre peau reflète notre état intérieur alors nettoyez votre corps en privilégiant des aliments ou des substances naturelles qui éliminent en douceur les toxines et déchets,

LE CITRON

100

Notre alimentation et bien trop acide ce qui crée des déséquilibres. Contrairement aux idées reçues le citron est un aliment alcalin et non acide. Il est très efficace pour détoxifier de par son action équilibrante, diurétique au niveau des reins et dépurative au niveau du foie.

Conseil détox :
– A consommer à jeun tous les matins au réveil dilué dans un peu d’eau tiède et une cuillère de miel
– Dans la journée, il remplace le vinaigre dans les sauces pour salade et pour agrémenter toutes les grillades, viandes ou poissons.

LA POMME

pommeUn des fruits les plus courant de notre alimentation qui contient de nombreuses propriétés. Riche en pectine, les fibres améliorent le transit intestinal et captent les métaux lourds qui intoxiquent l’organisme. La pomme contient aussi de la quercétine, une molécule végétale dont les propriétés anti-oxydantes sont renforcées par la vitamine C présente dans le fruit. Ce duo favorise la baisse du taux de cholestérol et détruit les radicaux libres qui polluent l’organisme.

Conseil détox : A manger avant les repas principaux du matin et de l’après midi.

L’ARTICHAUT

artichaut-temaIl contient du potassium aux effets diurétiques, et de la cynarine qui facilite l’évacuation des toxines. L’artichaut est particulièrement recommandé pour éliminer les sensations de gonflements et de ballonnements.

Conseil détox : A consommer plutôt cru ou cuit «al dente» à la vapeur. Les tiges et les feuilles les plus riches en agents dépuratifs.

LA BETTERAVE

98La méthionine contenu dans la betterave est un acide aminé qui absorbe certains métaux toxiques présents dans notre environnement et dans l’alimentation. Elle favorise la dégradation des acides gras dans le foie, agissant comme un anti-cholestérol naturel.

Conseil détox :
– Dans le cadre d’une cure détox, il est préférable de la manger crue.
– Idée recette : mixer une carotte, une pomme, une tige de céleri, ½ betterave crue et le jus d’un demi-citron vert. Une boisson détox et bonne mine très complète !

LES CHOUX

115003793_o

Sous toutes ses formes (frisé, rouge, vert, de bruxelles…),  le chou est le meilleur allié détox de l’organisme. Il contient des dérivés soufrés qui éliminent les toxines tout en stimulant l’activité du foie.

Conseil détox :
– Vous pouvez le consommer comme vous le préférez cru ou cuit, en salade, en poêlée ou en soupe, râpé ou mariné…
– Idée recette : Soupe de légumes riches en fibres au chou, carotte, oignons et protéines maigres comme du blanc de poulet, fromage blanc maigre, yaourt…

AIL

saveur_24_gUn grand nettoyeur du système digestif grâce à ses vertus anti-bactériennes. Il contient de l’allicine, une molécule qui élimine les toxines, notamment les métaux polluants (plomb, mercure…). Seul défaut : son goût un peu fort et la difficulté à le digérer pour certaines personnes.

PERSIL

persil_276267770A ajouter dans tous les plats sous forme fraîche de préférence : salades, pâtes, soupes, poêlées de légumes, il est un excellent détoxifiant. Le persil possède également des effets diurétiques et stimule le fonctionnement des reins, dont le rôle est essentiel dans l’élimination des toxines…

PROBIOTIQUES

Ce sont des micro-organismes vivants, présents notamment dans les préparations de lait fermenté, comme les yaourts. Ils restaure la flore intestinale, améliorer le transit et  aide à résoudre tous les problèmes digestifs les plus fréquents. Privilégiez les préparations de laits fermentés nature pour ne pas saturé l’organisme en sucre ou additifs.

À BANNIR

detoxLes aliments acidifiants forcent le corps à consommer ses réserves de minéraux et oligo-éléments comme le potassium ou le magnésium. Il stimule l’appétit et active le stockage des graisses.

C’est le cas notamment de l’alcool, du lait, du pain, de la viande rouge et du café.

Limiter simplement la consommation de ses aliments pendant votre cure détox. Préférez les viandes maigres ou le poisson, l’eau plate et le thé vert qui est reconnu comme une boisson bien-être, diurétiques et anti-oxydantes.

Conseils alimentaires en cas de cure minceur ou detox

Suite à mon article sur le drainage, voici un petit complément afin de retrouver un équilibre sain, se sentir mieux, moins ballonné et de détoxifier le corps en cette période d’après fêtes !

Conseils en cas d’objectifs detox, minceur et anti-cellulite :

Si vous avez cet objectif, je vous rappelle que votre état d’esprit est très important avant de commencer une cure.
Il n’y a pas de solution miracle, il est évident que vous devrez certainement opter pour une hygiène de vie plus saine en changeant certaines habitudes alimentaire et en pratiquant une activité physique plus régulière.
Il n’est pas nécessaire de parler de régime, de se priver ou de se forcer car cela aura un effet négatif et rendra votre objectif plus difficile à atteindre. Vous devez définir un objectif réalisable, le vouloir vraiment, ressentir que cela vous fait du bien et surtout accorder du temps à votre corps pour s’adapter.

Au niveau alimentaire :

Avant tout changement alimentaire il est conseillé de faire ce qu’on appelle une descente alimentaire afin de « remettre les pendules à zéro » :

  • La micro-diète : effectuez un jeûne pendant 24h. Commencez le soir et ne mangez pas avant le lendemain soir. Vous pouvez boire de l’eau à votre guise bien évidemment.
  • La mono-diète : consommer 1 seul aliment pendant 24h à 48h (Riz semi-complet ou pommes cuites sont les plus recommandés)
  • Nettoyage du colon : 20g de sel de nigari dans 1,5l d’eau, à boire en une matinée pour un effet rapide, ou 1 verre tous les matins pendant 7 jours (aide aux coup de fatigues et à prévenir les maladies). Attention ! Prévoir de rester tranquille à la maison lorsque vous faites un nettoyage du colon.

Les aliments à favoriser ou à éviter :

Ceci n’est pas un régime simplement un rééquilibrage alimentaire. « Rien n’est mauvais à partir du moment où rien n’est dans l’excès ». Le but n’est pas de vous priver, simplement de retrouver des habitudes alimentaires plus saines.

  • Rappelez vous que si vous ne faites pas beaucoup de sport votre corps n’aura pas besoin de beaucoup de protéines pour fonctionner, adaptez donc votre consommation de protéine selon l’intensité de vos activités physiques.
  • Préférez les produits laitiers végétal aux produits laitiers animal (lait d’amandes, de soja, de noisettes etc). Chaque animal produit du lait pour son propre petit, un veau faisant entre 180 et 300 kg, ça semble logique que le lait de vache n’est pas du tout adapter à la morphologie humaine. L’apport en calcium peut se faire par des amandes par exemples.
  • Diminuez votre consommation de viande rouge qui est difficilement assimilable par l’organisme. Préférez les poissons et viandes blanches.
  • Évitez la consommation de sucres industriels et raffinés qui ont une valeur plus calorique que nutritionnelle. Le sucre de canne blanc, le sucre blond et la cassonade sont des sucres qui ont été raffinés par un procédé industriel et qui ont ainsi perdu leurs vitamines et minéraux. Au niveau nutritionnel, mieux vaut donc opter pour des sucres complets généralement en vente dans les magasins bio.
  • Le blé est un aliment qui fait gonfler le corps, difficile à digérer et qui favorise les ballonnements, évitez/diminuez donc votre consommation de blé et de ses dérivés (pâtes etc)
  • Mangez lentement, en plus petite quantité mais plus souvent et évitez de sauter de repas. Cela évite à votre organisme de stocker les graisses.
  • Mangez plutôt chaud que froid, votre corps assimile mieux les aliments tièdes. Il aura moins de travail à faire pour digérez et se fatiguera moins (si vous mangez froid accompagnez cela d’une boisson chaude)
  • Préférez boire tiède et entre les repas que pendant les repas.
  • Dans notre culture nous avons une alimentation qui est très acide ce qui favorise les inflammations, essayez d’incorporer des aliments alcalin à votre alimentation (algues, Oléagineux, herbes aromatiques non cuites).

Si vous en ressentez le besoin, n’hésitez pas à faire un bilan avec un nutritionniste et avec votre médecin.